Pluralisme dans les mouvements féministes contemporains

Publikationen

Pluralisme dans les mouvements féministes contemporains

La diversité dans le champ du féminisme — des situations des femmes, des imaginaires sociaux et des configurations politiques, des théories et des idéaux d’émancipation — se trouve au cœur des dossiers thématiques de la revue L’homme et la société depuis plus de vingt ans. De la question posée par Monique Selim en 1991 : « Où sont donc les vraies femmes ? Et si elles n’ont jamais existé ? » au dossier « Sexe et Politique  » qui interroge les « multiples plateaux idéologiques » des divers pays et moments historiques, en passant par un numéro sur « les féminismes », qui intégrait le renouvellement générationnel du féminisme dans le questionnement intersectionnel, et par un dossier entièrement consacré à l’intersectionnalité, la revue n’a eu de cesse d’exemplifier et d’analyser la diversité de la construction sociale des femmes et de leurs intérêts politiques. Ce faisant, ces numéros interrogent aussi, tour à tour, la manière dont cette diversité se trouve « prise en otage » par les politiques, ou encore assimilée à une norme de genre internationale à prétention universelle, mais aussi monopolisée par des aînées du féminisme — les majoritaires dans leur classe d’âge, d’appartenance ethnique/nationale ou de race, de religion, de catégorie socioéconomique, d’orientation sexuelle et de capacité physique.

Editor

Links

Publikation Information

Herausgegeben von:

Isabelle Giraud, Ioana Cîrstocea

Verlag:

L'Harmattan, L'Homme et la société 2015/4 (n° 198)

Sprachen:

Französisch

Stadt:

Paris

Jahr:

2016

Forschungsthemen:

Kämpfe – Soziale Bewegungen – Aktivismus
Intersektionalität

Fächer:

Gender Studies, Politikwissenschaft

Form:

Zeitschrift, Artikel