L’abord de la sexualité par les infirmier·es en oncologie

Publikationen

L’abord de la sexualité par les infirmier·es en oncologie. Quand le sentiment de légitimité s’articule aux effets de genre et d’âge

Les normes de genre jouent un rôle considérable dans la manière dont les infirmier·es abordent la sexualité avec les patient·es. Hommes et femmes ne sont pas aussi informé·es sur cette thématique et les données qui leur sont transmises varient sensiblement. Néanmoins, cette projection d’attentes différentielles de la part des professionnel·les de santé ne suffit pas à appréhender la complexité des enjeux de genre au sein des relations soigné·e/soignant·e. L’âge notamment est crucial à considérer. Présentant les résultats d’une enquête menée par entretiens auprès d’infirmier·es exerçant en oncologie en Suisse romande (5 hommes et 24 femmes), cet article révèle les variabilités genrées de la prise en charge soignante au prisme du vieillissement. Il montre aussi les effets différenciés sur l’abord de la sexualité des relations « intergenre » et « intragenre », dont on note des spécificités selon l’écart d’âges soignant·es/patient·es. Cet écart permet d’ailleurs de nuancer le risque d’érotisation de la relation comme frein à la parole.

Autoren

Links

Publikation Information

Verlag:

Genre, sexualité & société 25 | Printemps 2021

Sprachen:

Französisch

Jahr:

2021

Forschungsthemen:

Gesundheit – Medizin
Sexualität
Körper
Arbeit – Laufbahn – Beruf

Fächer:

Soziologie, Psychologie, Gender Studies

Form:

Artikel