L’affaire Bourquin, un cas d’abus sexuels sur mineurs dans la Maison d’éducation de Vennes

Publikationen

"Les garçons en ont assez". L’affaire Bourquin, un cas d’abus sexuels sur mineurs dans la Maison d’éducation de Vennes (1946-1948)

Entre 1946 et 1948, le directeur de  la Maison d’éducation de Vennes, Henri Bourquin, est mis en cause dans  une affaire d’abus sexuels. Bien que les débats du Grand Conseil vaudois  ainsi que la presse de l’époque parlent de cette affaire, les autorités  ont tout fait afin de rester discrètes autour de celle-ci. Notre  article propose de s’intéresser aux pièces conservées afin de comprendre  pourquoi les abus commis par Bourquin n’ont pas donné lieu à un  scandale. Pour cela, nous nous intéresserons aux différents documents  afin de suivre trois axes de recherche: quels sont les mécanismes qui  ont permis d’éviter un scandale, comment peut-on comprendre la survenue  des abus dans le contexte de l’institution et comment la parole des  enfants a-t-elle été reçue.

Autoren

Links

Publikation Information

Autor_innen:

Herausgegeben von:

Gwenola Ricordeau et Régis Schlagdenhauffen

Verlag:

Revue Champ pénal, Vol. XIII | 2016

Sprachen:

Französisch

Stadt:

Paris

Jahr:

2016

Forschungsthemen:

Gewalt
Kindheit – Adoleszenz/Jugend
Sexualität
Justiz – Massnahmen – Gefängnis

Fächer:

Geschichte

Form:

Artikel