De la «violence masculine» à la «gestion des menaces»

Publikationen

De la «violence masculine» à la «gestion des menaces». Judiciarisation des violences et euphémisation des rapports sociaux de sexe

Cet article propose une analyse socio-historique du processus ayant mené à ce qu’une importance croissante soit accordée à l’intervention policière et judiciaire dans la lutte contre les violences domestiques dans le canton de Zurich (Suisse) – une importance reflétée notamment dans l’adoption de la Loi de protection contre la violence domestique de 2006. L’article décrit le travail d’associations féministes d’aide aux victimes et d’institutions étatiques de défense des droits des femmes pour faire reconnaître les violences domestiques comme « problème public », y compris policier et judiciaire. Cette analyse montre comment le succès de cette entreprise, et l’élargisse­ment du champ des actrices et acteurs impliqué·e·s, amène une redéfinition des violences, et s’accompagne d’une euphémisation des rapports sociaux de sexe. Cet article pointe dès lors les tensions dans les rapports entre analyses féministes et dispositif judiciaire et policier dans le cas de la lutte contre les violences domestiques à Zurich.

Revue Droit et société 2018/2 (N° 99), dossier « Les violences de genre à l’épreuve du droit » coordonné par Marta Roca i Escoda, Pauline Delage et Natacha Chetcuti-Osorovitz

Autoren

Editor

Links

Publikation Information

Autor_innen:

Verlag:

Lextenso

Jahr:

2018

Forschungsthemen:

Gewalt
Politik

Fächer:

Gender Studies, Soziologie

Form:

Artikel