Objectif

Ré-examiner l'histoire de la modernité politique occidentale dans une perspective de genre.

Descriptif

Ce cours est principalement tourné vers l'étude de l'histoire des idées politiques et de la théorie politique. De grands bouleversements politiques, économiques et sociaux s'amorcent aux 16e et 17e siècles pour aboutir aux révolutions du 18e. L'analyse de genre permet de relire ces changements à la lumière des rapports sociaux de sexe et jette un regard différent sur l'interprétation habituelle de ce que l'on appelle la modernité politique. Il s'agira d'aborder les critiques féministes et de genre adressées aux théories et philosophies politiques de la modernité (virilité et politique, critique du contrat social, la famille comme métaphore du politique, luttes féministes pour les droits politiques, critiques queer de l'État, écoféminisme...).

Après des premières séances introductives (environ 3) qui présenteront les notions centrales des théories politiques modernes (les droits naturels, l'universalité, l'égalité, le contrat social, citoyenneté, la fraternité, le libéralisme démocratique, etc) ainsi que l'outil critique du genre dans sa diversité (son histoire et une première approche des critiques et épistémologies variées qu'il nourrit), le cours prendra la forme pour les dernières séances (environ 11) de discussions de type séminaire, à partir des textes qui critiquent les concepts politiques de la modernité ou leurs applications, à partir d'une perspective de genre. Le cours se rapprochera alors davantage du séminaire de 2e cycle que d'un cours en classe de 1er cycle traditionnel. Il reposera sur la lecture préalable des textes et la participation aux discussions, lesquelles sont indispensables pour éclaircir et comprendre les enjeux des différents textes clefs à l'étude.

Livelli:

MA

Discipline:

ETCS:

6

Materie:

Studi di genere, Scienze politiche

Tipo di scuola superiore:

Università