Comment devient-on « un homme » ? Comment les aspirations, les pratiques, les goûts et les dégoûts masculins se construisent-ils ? Parmi les différents processus sociaux qui y participent, quelle place tiennent les pratiques éducatives, les institutions scolaires, médicales, militaires, la socialisation sportive, le monde professionnel, ou encore les figures héroïques ou idéales mises en circulation par le cinéma ou la publicité ?

A partir de recherches et travaux issus des études critiques des masculinités et des études de genre, et en s'appuyant sur des films documentaires et de fiction, ce séminaire propose d'aborder la construction sociale des masculinités contemporaines. En évoquant un large éventail de contextes et mondes, il s'agit de saisir les processus sociaux qui produisent, selon les contextes, une certaine définition du « masculin », de « la masculinité » et des manières socialement légitimes « d'être un homme ». Il envisage les masculinités comme ensemble large de normes et pratiques sociales, recouvrant les pratiques « publiques » et « privées », la sexualité, les formes de conjugalité, les « règles des sentiments » et les répertoires émotionnels, le rapport au corps et à la santé, les pratiques culturelles.

Le séminaire permet d'éclairer comment ces questionnements se sont développés en interaction avec le champ des études de genre, les théories queer, l'approche intersectionnelle. Il s'attachera également à éclairer comment les discours publics et médiatiques thématisent et problématisent la question des «  identités masculines » et les contradictions et paradoxes que ces discours à la fois relaient et produisent. 

Semesters:

Stufe:

BA

ETCS:

6

Materie:

Gender Studies, Soziologie

Tipo di scuola superiore:

UH