Michela Villani

Parcours

Après une licence en Sciences et techniques de l’interculturalité à la Faculté de Lettres de l’Université de Trieste, Michela Villani continue sa formation académique en France à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) où elle obtient un Master 2 en Santé, population et politiques sociales en 2006, et un Doctorant en Sociologie en 2012. Elle est engagée ensuite en Suisse au sein de deux recherches financées par le Fonds national ainsi qu’au sein du Programme ANR « Ethopol » à l’Université de Toulouse.

Domaines de spécialisation

Michela Villani est spécialisée dans les questions de genre et de la sexualité en contexte de migration. Elle analyse les formes de déplacement des pratiques et des représentations et ses effets en termes d’inégalités, d’injustice et de réparation. Elle s’est intéressée aux mutilations génitales féminines et leur imposition dans l’espace public comme problème de santé publique ; à la reconstruction clitoridienne en France pour les femmes excisées et au droit de réparation ; à la gestion du secret de la séropositivité des femmes d’Afrique sub-Saharienne en Suisse ; aux effets des préjudices raciaux sur les comportements de santé sexuelles chez les jeunes d’Afrique sub-Saharienne ; au désir d’enfant des couples italiens et aux contraintes institutionnelles qui en limitent l’accès.

Personal Information

Länder:

Schweiz

Forschungsthemen:

Sexualität
Migration – Asyl
Gesundheit – Medizin
Race – Rassierung – Rassismus
Familie – Elternschaft – Verwandtschaft

Fächer:

Gender Studies, Soziologie