«Ne fais donc pas la cruelle» Une image extraite du musée de l’amour de Charles Baudelaire

Publikationen

«Ne fais donc pas la cruelle». Une image extraite du musée de l’amour de Charles Baudelaire

Extrait du texte

Abordant les « sujets amoureux de M. Tassaert » dans une section du Salon de 1846, Charles Baudelaire (1821-1867) consacrait un paragraphe à une lithographie parodique de cet artiste qu’il faisait figurer dans son idéal « musée de l’amour » :

Les sujets de cette nature sont chose si importante, qu’il n’est point d’artiste, petit ou grand, qui ne s’y soit appliqué, secrètement ou publiquement, depuis Jules Romain jusqu’à Devéria et Gavarni.
Leur grand défaut, en général, est de manquer de naïveté et de sincérité. Je me rappelle pourtant une lithographie qui exprime – sans trop de délicatesse malheureusement – une des grandes vérités de l’amour libertin. Un jeune homme déguisé en femme et sa maîtresse habillée en homme sont assis à côté l’un de l’autre, sur un sopha – le sopha que vous savez, le sopha de l’hôtel garni et du cabinet particulier. La jeune femme veut relever les jupes de son amant. – Cette page luxurieuse serait, dans le musée idéal dont je parlais, compensée par bien d’...

In : Travestissements, pp.99-109

Autoren

Links

Publikation Information

Autor_innen:

Herausgegeben von:

Anne Castaing et Fanny Lignon (dir.)

Verlag:

Presses universitaires de Provence

Sprachen:

Französisch

Stadt:

Aix-en-Provence

Jahr:

2020

Forschungsthemen:

Kunst – Kultur
Geschlechtsidentitäten

Fächer:

Kunstgeschichte

Form:

Artikel