La division du travail en Suisse pendant la crise des années 30 et la 2ème Guerre mondiale

Publikationen

Au foyer de l’inégalité. La division du travail en Suisse pendant la crise des années 30 et la Deuxième Guerre mondiale. Machine, machin, truc, chose: pour du féminisme avec objets

Ces études historiques font la démonstration que la segmentation et la hiérarchisation du marché du travail ne reflètent pas des faits “naturels”. Il s’agit bien au contraire de l’effet de modèles culturels qui reposent sur des choix délibérés et surtout d’un long travail social de différenciation qui fait apparaître le statut inférieur des femmes comme la simple expression économique et sociale d’une réalité prétendument naturelle, car basée sur le biologique.

Cette construction sociale ainsi naturalisée engage à chaque période historique de nombreux acteurs, mais ses résultats restent toujours ouverts. Si, dans la période étudiée, la division sexuelle du travail est certes maintenue à travers les évolutions conjoncturelles, les mutations sur le marché de l’emploi et la rationalisation des tâches, il aura fallu d’énormes investissements politiques pour produire ce résultat. En le reconstruisant, ces études de cas illustrent un aspect fondamental de la domination masculine.

Autoren

Links

Publikation Information

Verlag:

Editions Antipodes

Sprachen:

Französisch

Stadt:

Lausanne

Jahr:

2005

Forschungsthemen:

Arbeit – Laufbahn – Beruf

Fächer:

Gender Studies, Geschichte, Soziologie

Form:

Sammelband