Introduction à la sociologie de l'éducation - séminaire

Ce séminaire propose aux étudiants de découvrir les principes de recherche en sociologie de l'éducation à travers l'étude d'un objet différent chaque année. 
Recherches bibliographiques, construction d'hypothèses de recherche et problématique, développement d'outils méthodologiques adaptés (recherche plutôt qualitative), travail de terrain (récolte, retranscription), analyse des données et restitution des résultats de la recherche constitueront la structure de ce séminaire.

Thématique 2020 du séminaire: Les parcours atypiques d'accès à l'Université: entre politiques et trajectoires scolaires

L'accès à l'enseignement supérieur constitue une question sensible à la fois d'un point de vue politique, économique et scientifique. 

Au niveau international, par la comparaison des groupes d'âge accédant à l'enseignement supérieur et leurs caractéristiques, se donne à voir l'injonction de témoigner du degré de démocratie d'une société par la mesure du degré d'égalité sociale atteint dans l'accès. Selon les sociétés, l'égalité sociale dans les carrières scolaires apparaît ou non comme un enjeu légitime, et les catégories de lecture (sociales, ethnique, de genre) varient, à la fois selon la diversité objective de la population nationale, mais également selon la légitimité politique de ces catégories dans la définition de l'identité nationale.

Au niveau national, par l'histoire de la structure et de l'organisation scolaires, la place allouée à l'enseignement général au regard de l'enseignement professionnel, infléchit la problématique de l'égalité d'accès aux études supérieures. Selon les sociétés, le pourcentage d'un groupe d'âge accédant à l'enseignement supérieur varie fortement, et, partant, les caractéristiques sociales des étudiants. L'organisation de l'accès à l'enseignement supérieur varie selon les contextes nationaux et locaux : accès garanti aux diplômés du secondaire supérieur (général comme en Suisse et en Allemagne, et parfois professionnel ou technique comme en France), examen d'accès national (Etats-Unis, Afrique du Sud, Indonésie) ou local, dossiers d'admission (certaines universités américaines), emploi de quotas (Inde, Etats-Unis, Australie, selon les périodes...) constituent les principaux outils d'accès pour la masse des étudiants. Mais dans la plupart des contextes, des secondes voies d'admission se développent au niveau local (établissement, faculté) qui visent à proposer un accès à des élèves jusque-là exclus de ce secteur de formation, sur la base de la validation des acquis de l'expérience, d'un examen spécifique d'accès et/ou de l'examen du dossier.

Dans le Canton de Vaud, où un faible pourcentage d'un groupe d'âge accède aux Hautes écoles Universitaires, des secondes voies d'admission existent. Ce séminaire propose aux étudiants de déconstruire la question de l'accès à l'Université à la fois à partir d'un travail théorique - visant à problématiser la question de l'accès en inscrivant les politiques locales dans les dynamiques internationales contemporaines - de contextualisation - destiné à confronter politiques et structures scolaires et parcours scolaire en Suisse et dans le Canton de Vaud - et de terrain, à partir d'entretiens semi-directifs réalisés auprès d'étudiants de l'UNIL et de l'EPFL ayant accédé à l'université par une voie d'accès alternative à la maturité générale. Qui sont les étudiants accédant aux hautes écoles universitaires par le biais des secondes voies d'admission?

Nous débuterons donc le semestre par une revue commune de la littérature connexe à la thématique de recherche. Pour ce faire, nous la diviserons en quatre étapes, à savoir les travaux sur l'accès à l'enseignement supérieur et les secondes voies d'admission (1), la caractérisation de l'accès en Suisse et dans le canton de Vaud (2), les parcours scolaires atypiques (3) et des articles méthodologiques sur l'entretien en sciences sociales (4). 

Par binômes, les étudiants s'inscriront pour la présentation orale d'un article parmi les trois premières thématiques. La dernière thématique sera quant à elle abordée collectivement. Fortes de cette revue de la littérature, les hypothèses de recherche ainsi que la problématique seront élaborées. Ensemble, nous forgerons une première grille d'entretien. Les étudiants seront alors invités par binôme à aller la tester en faisant un entretien exploratoire. Après avoir retranscrit leur interview, les hypothèses et la grille d'entretien seront affinées. Les étudiant.e.s, toujours en binôme, repartiront alors sur le terrain pour mener un second entretien. Sur la base de la mise en commun des entretiens, les étudiant.e.s développeront ensuite une analyse thématique par binôme et rédigeront un travail final de six à huit pages. Le séminaire se conclura sur un débriefing collectif. 

Semesters:

Stufe:

BA

ETCS:

6

Materie:

Erziehungswissenschaft, Soziologie

Tipo di scuola superiore:

UH