Questions de genre

La collection « Questions de genre » réunit des travaux de recherche en sciences sociales et humaines qui adoptent une perspective de genre. Elle est dirigée par la SSEG et publié par Seismo.

Issues des mouvements féministes et de la théorisation critique du 20e siècle, les études genre se sont imposées comme domaine indépendant d’enseignement et de recherche, tout en restant ancrées dans les disciplines les plus diverses. Les études genre s’intéressent à la façon dont l’ordre social sexué est normalisé, aujourd’hui comme hier, et comment à l’intersection d’autres rapports de pouvoir, il peut être contesté, contourné, voire détourné. Á l’encontre d’une conception en termes biologique ou d’état de nature, le genre est pensé comme un processus de différenciation constant et jamais totalement abouti, influencé tant par l’organisation sociale et les trajectoires individuelles, que les diverses traditions historiques et culturelles.

Flyer

Guide sur le processus de publication

La collection « Question de genre » a été fondée par la Prof. Lorena Parini en 2005 et dirigée par l'Institut des Etudes genre de l'UNIGE avant d'être reprise par la SSEG en 2019. La collection, interdisciplinaire de par son approche, se veut aussi multilingue pour jeter des ponts entre les diverses sensibilités. Elle dispose d’un comité de lecture (peer review) et est publiée en open access.

Publié dans la collection jusqu'à présent

Direction

  • Janine Dahinden, transnational studies, Laboratory for the Study of Social Processes, University of Neuchâtel
  • Ilana Eloit, sociologist and historian, Institute of Gender Studies, University of Geneva
  • Francesca Falk, historian, Institute of History, University of Bern
  • Dominique Grisard, historian, Center for Gender Studies, University of Basel
  • Faten Khazaei, sociologist and intersectionality scholar, Department of Social Sciences, Northumbria University
  • Eléonore Lépinard, sociologist, Center for Gender Studies, University of Lausanne
  • Marylène Lieber, sociologist, Institute of Gender Studies, University of Geneva
  • Katrin Meyer, gender studies / philosophy, Department of Gender Studies at the Institute of Asian and Oriental Studies, University of Zurich