Réseau Droit, Genre et Sexualités

La genèse du Réseau

C'est seulement ces dernières années que l’Académie des sciences juridiques et sociales de l’espace francophone suisse a commencé à s’interroger sur les apports d’une analyse genrée du droit aussi bien au niveau de la recherche que de la formation de la relève. Cette approche s'est développée de manière transversale et dans différents domaines académiques, notamment en anthropologie juridique, dans les legal gender studies et en sociologie du droit. La pratique des tribunaux de l’espace romand a également dû faire face à des cas concrets liés aux questions de genre et des sexualités, interrogeant ainsi les pratiques des juges et des avocat·e·s. La perspective de genre et des sexualités en droit reste cependant encore à explorer dans la recherche comme dans les salles d’audience.

La perspective de genre et des sexualités en droit a été pensée de manière très large par les initiateurs·trices de ce Réseau. Des projets qui lieraient une perspective de genre et des sexualités à une approche queer, féministe et/ou postcoloniale pourraient ainsi se développer dans le cadre de ce Réseau.

Depuis mai 2016, les objectifs du Réseau Droit, Genre et Sexualités sont donc de créer de nouvelles synergies et collaborations entre celles et ceux qui travaillent sur l’approche de genre et des sexualités en droit en Suisse romande, dans le monde académique comme ailleurs:

  • Développer des projets pour implémenter la perspective de genre en droit dans la formation académique et dans les professions juridiques
  • Cultiver une réflexion interdisciplinaire entre droit et sciences sociales dans les domaines du genre et des sexualités
  • Mettre en place des projets entre l’académique et les réseaux associatifs locaux autour de la perspective de genre et des sexualités en droit
  • Organiser des projets entre l’académie et les organisations internationales et locales autour de la perspective de genre et des sexualités en droit

Tant des personnes travaillant dans le domaine des études genre, des personnes actives dans les ONG et les OI, que les étudiant·e·s, académicien·ne·s et practicien·ne·s du droit sont invité·e·s à participer au Réseau.

Institutions supérieures:

Pays:

Suisse

Thèmes: