Les hautes écoles suisses ont pourvuivi au cours de ces dernières années le développement de leur offre de mentorat. Il esixte dans presque chaque haute école un, voire plusieurs, programmes visant à favoriser les échanges entre chercheur·e·s. Ces programmes mettent en particulier l'accent sur la promotion des carrières féminines en raison de la forte ségrégation verticle qui perdure dans certains domaines. Le Réseau romand de mentoring pour femmes en est un excellent exemple. Le pendant germanophone de ce réseau, Mentoring Deutschschweiz, a cessé ses activités en 2016.

Au niveau européen, l'European Network of Mentoring Programmes for the Advancement of Equal Opportunities and Cultural and Institutional Change in Academia and Research (eument-net) a été créé en 2007.