Comment l’école gère les attentes en termes d’égalité de genre

Publications

Comment l’école gère les attentes en termes d’égalité de genre

Résumé

Cet article vise à étudier comment l’école, en tant qu’organisation, compose avec les attentes des réformes scolaires et de la politique de l’égalité. Il porte pour ce faire sur la mise en place de la « journée nationale des filles » dans un canton suisse. Nous nous inscrivons dans la sociologie de la critique et de la justification (Boltanski et Thévenot) pour interpréter les
positions diverses des acteurs face à l’égalité de genre. Nous analysons des entretiens avec des proviseurs et professeurs qui ont à organiser la journée des filles, et avec les initiatrices cantonales de cette journée. Les résultats montrent que les interprétations et justifications des divers acteurs se situent dans les ordres de justifications du monde civique, domestique et industriel, combinés entre eux dans différentes formules de compromis.

Mots-clés

  • égalité de genre
  • école
  • organisation
  • réforme scolaire
  • justification

Autrices·teurs

Documents et liens

Informations sur la publication

Edité par:

Brigitte Liebig, René Levy, Birgit Sauer, Alfonso Sousa-Poza

Maison d'édition:

Société Suisse de Sociologie et Editions Seismo, Revue suisse de sociologie, Vol. 40, cahier 2, juillet 2014, «Politiques d’égalité en Suisse», pp. 215-236

Langues:

Anglais

Type de média:

PDF

Ville:

Zurich

Année:

2014

Thèmes:

Disciplines:

Thématiques:

Education – formation

Branches:

Sciences de l'éducation, Sociologie

Type:

Article