Homosexualités en Suisse de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années sida

Projects

Homosexualités en Suisse de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années sida

Cette recherche est structurée autour de trois axes, et sa modélisation permet une comparaison inédite entre les homosexualités masculines et féminines.

Le premier axe de la recherche porte sur les associations homosexuelles masculines et féminines helvétiques et leurs formes de revendications sociales et identitaires, passant de « homoérotiques » à « homophiles », et enfin à « gays » et « lesbiennes ». En parallèle, une étude approfondie sera menée sur les mouvements féministes radicaux naissant dans les années 1970 et sur leurs rapports avec le lesbianisme.

Le deuxième axe explore les formes de contrôles légaux, réglementaires et policiers sur les homosexualités. Cette partie de la recherche portera sur la sortie des catégories homosexuelles hors des codes pénaux civils et militaires, autant que sur les surveillances policières des individu·e·s et des associations.

Le troisième axe se centre sur les aspects psychiatriques et médicaux des homosexualités, à l'exception de la question du sida. Les analyses vont porter sur les continuités, les mutations et les confrontations entre les catégorisations psychiatriques des homosexualités - masculine majoritairement, féminine plus minoritairement, mais aussi transsexuelle.

L'équipe de recherche est rattachée institutionnellement à l'Institut d'histoire économique et sociale de la Faculté des Sciences Sociales et Politiques de l'Université de Lausanne, et travaille en étroite collaboration avec l'Institut universitaire d'histoire de la médecine et de la santé publique (Faculté de Biologie et de Médecine).

Projectlead

Researchers

Supervision

Publications

Research project information

Contact person:

Languages:

French

Project start:

2012

Project end:

2016

Disciplines:

Genres:

Research project