Publication - Julien Debonneville: «Sexualités en mouvement. Du travail domestique mondialisé à la normalisation des corps sexués»

Le présent article propose d’interroger la construction des corps et des sexualités dans le cadre des migrations des travailleuses domestiques philippines. À partir d’une analyse ethnographique des pratiques de recrutement et de formation des candidates à l’émigration aux Philippines, cet article décrira comment la construction de la qualification centrée sur la «docilité», le «dévouement au travail», la «capacité d’adaptation» se traduit par des savoir-faire, des savoir-être et un fort contrôle des sexualités. Plus spécifiquement, cette enquête montrera comment les corporéités et les sexualités des migrantes deviennent le reflet d’une éthique du care lors des pratiques de formation et de recrutement. À ce titre, nous verrons comment les sexualités deviennent avant tout un enjeu de contrôle social au nom de l’idée d’un professionnalisme, ainsi que de la réputation du pays. L’analyse des techniques de gouvernementalité ciblant les corporéités et les sexualités des travailleuses domestiques dévoilera ainsi les modes opératoires de subjectivation dans l’industrie de la migration aux Philippines. Au final, cet article mettra en exergue l’importance de l’analyse des techniques de contrôle des sexualités des migrantes afin de saisir la construction des qualifications et des rôles sociaux dans l’économie mondialisée du care.

GSS - Genre, Sexualité & Société 20 | Automne 2018

Publication Date:

03 April 2019

Themes:

Disciplines:

Institutions:

Institut des Etudes Genre(Switzerland)