Éducations et destins féminins au siècle des Lumières

Contenu

Depuis les années 1970, l'histoire des femmes ou women's studies, les gender studies et les études féministes ont donné aux femmes une visibilité dans les études historiques dont elles avaient été longtemps privées. Il s'agit de poursuivre le travail en s'intéressant à la formation et aux destins féminins au XVIIIe siècle. Malgré une crainte de la femme savante perceptible durant tout le siècle, les possibilités de formation se sont considérablement développées et ce, pour les différentes classes sociales. Dans un contexte qui donne une nouvelle importance à l'éducation, la femme de l'homme éclairé, dans les milieux bourgeois et nobiliaires, ne saurait demeurer ignorante. Mais les philosophes et pédagogues s'intéressent également à la formation des paysannes, des futures enseignantes, des sages-femmes et bien d'autres avec des finalités mêlant ordre et utilité sociale.

Ce cours-séminaire destiné aux étudiant.e.s BA, se propose d'étudier les différentes structures de formation (couvents, pensions, écoles publiques, éducation privée, écoles de charité, formations « professionnelles »...), leurs objectifs, leur public, leur fonctionnement et les débats qu'elles suscitent. Il s'agira également d'étudier, au prisme des sources privées, quelques femmes issues de l'espace romand dont le parcours pourrait être qualifié d'« exceptionnel ». En se rappelant que seuls 4% des articles consacrés aux « personnes » dans le Dictionnaire historique de la Suisse concernent des femmes, ces études de cas nous permettrons également de nous interroger sur la postérité des destins féminins.

Stufe:

BA

ETCS:

8

Fächer:

Geschichte

Hochschultyp:

UH