Publication - «Mixité, égalité et pratiques en éducation physique et sportive»

Revue GEF, n°4

Coordination: Sigolène Couchot-Schiex et Loïc Szerdahelyi.

« Mixité, égalité et pratiques », ce triptyque pourra en apparence manquer d’originalité pour qui aurait un peu de familiarité aux travaux sur l’Éducation physique et sportive (EPS) en Sciences de l’éducation et de la formation (SEF) ou en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). Puisqu’il s’agit d’une indéniable ultime redite, le choix du titre de ce dossier mérite au moins deux réflexions : l’une appelle à y trouver un certain immobilisme disciplinaire, et plus largement scolaire, sur le mode « rien n’a changé, les inégalités collent à la mixité et à la différence des corps sexués » ; l’autre y voit, comme Pénélope durant l’absence d’Ulysse, un ouvrage sans cesse remis sur le métier pour tisser des motifs qui évoluent en fonction des contextes politiques, éducatifs et scientifiques. Ainsi ce numéro de la revue GEF, Genre Éducation Formation, s’inscrit dans la lignée des publications et rencontres thématiques jalonnant, depuis les années 1980, les réflexions sur la problématique égalitaire de la mixité scolaire. Il rassemble des contributions issues du colloque « MEPEPS : Mixité, égalité et pratiques en éducation physique et sportive », organisé les 22-23 novembre 2018 à l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Dijon, et ouvre sur d’autres questionnements, dans le premier et le second degrés, en EPS ou dans d’autres disciplines, en France et en Suisse.

Tous les articles sont sous licence Creative Commons et disponibles gratuitement.

Publikationsdatum:

17. September 2020

Institutionen: